Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 13:53

Histoire et patrimoine

L’origine de Saint-Marcel-lès-Annonay coïncide avec l’installation, en l’an 972, d’un monastère de l’ordre de Saint-Marcel dont la commune a tiré son nom actuel.

La Deûme traverse Saint-Marcel pour se jeter dans la Cance à Annonay. Les eaux de ces rivières viennent des régions granitiques et sont très pures : leurs propriétés industrielles sont reconnues depuis plusieurs siècles avec l’essor des papeteries.

Les papeteries d’ANNONAY, dirigées par les Montgolfier-Canson, ne formaient que deux groupes au dix-huitième siècle : Vidalon et Faya.

La papeterie

C’est en 1805 que Jean-Baptiste de Montgolfier se détache de Vidalon pour créer l’usine de Saint-Marcel. Les papeteries de Saint-Marcel ont largement contribué à l’essor de la commune.

Elles ont longtemps été sa principale industrie et une source d’emplois pour de nombreux habitants. Les employés les appelaient " les usines", et elles faisaient partie intégrante de leur vie et de leur culture de notre Commune.

Attention les voyageurs, le train arrive en gare de St Marcel-lès-Annonay...

Le chemin de fer fut au cours du XIXe siècle, et même jusqu’à la fin des années 1920, l’un des seuls moyens de transport sur moyennes et longues distances. De ce fait, des dizaines de milliers de kilomètres de lignes ont été construits à travers la France pour desservir villes et villages. Le réseau d’Intérêt Général qui reliait les principales villes des régions fut complété par un réseau d’Intérêt Local, très souvent construit à voie métrique, pour desservir les petites localités.

Le 2 août 1869, les voyageurs découvrirent la ligne de "Saint Rambert d’albon à Annonay".

Ensuite, la ligne de chemin de fer entre "Annonay et Firminy" fût construite par la "Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerrannée", le 26 mai 1883.Cette ligne de chemin de fer fût ouverte aux voyageurs le 1er septembre 1985, afin de desservir les gares d’Annonay, Boulieu-lès-Annonay, Saint-Marcel-lès-Annonay, Bourg-Argental, Saint-Sauveur-en-Rue, Riotord, Dunières, Saint-Pal - Saint-Romain, Saint-Didier-la-Sauve, Pont-Salomon et Firminy.

Avec l’apparition de la concurrence routière, le transport ferroviaire amorça son déclin au début des années 1930 et de nombreuses lignes furent fermées au trafic des voyageurs, puis des marchandises, avant d’être totalement abandonnées.

La ligne "Annonay à Firminy" fût fermée le 19 février 1940 aux voyageurs et le 6 novembre 1987 aux marchandises.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Titipetitbout 03/02/2010 23:03


Quel dommage !!!!! Mais quand on sait ce qui se passe chez canson, ce n'est pas étonnant ! Le papier, encore un truc qui va être fait en chine ! Mais quand donc prendra-t-on conscience qu'on 
sait travailler et même très bien en France !
C'est la mondialisation qui fout tout le système en l' air !


Titipetitbout 03/02/2010 22:52


Grâce à toi, ce soir j'ai appris quelque chose ! Je ne savais pas qu'il y avait eu des papeteries à st Marcel .
Bises !


sergio 03/02/2010 22:57


il y a eu et il y a encorre au moulin du roy
elle tourne encore un peu  mais voila ça va ce terminer
ça tourne au ralenti


JANY 03/02/2010 19:21


bonsoir mon ami,
article très intéressant, félicitations ! je viens te souhaiter une excellente soirée. gros bisous.
Jany.


sergio 03/02/2010 22:47


moi aussi je te souhaite une bonne nuit
bisous de l ardeche
serge


Kelly 03/02/2010 17:28


je viens découvrir ton blog. Bienvenue dans ma communauté 'les chapelles..'. bon mercredi



sergio 03/02/2010 18:48


merci bonne journee a toi bisous  serge


Profil

  • sergio
  • L'Ordetcho, l'Ordetcho, merveilloux païs Si as pas vis l'Ordetcho aï dzomaï ré vis..
  • L'Ordetcho, l'Ordetcho, merveilloux païs Si as pas vis l'Ordetcho aï dzomaï ré vis..

Texte Libre

Pages